Le mouvement est au cœur de mon travail de plasticien, ma pratique découlant du matériau pour imaginer de grandes installations in situ et mettre en scène des espaces émouvants dans le théâtre de la nature. La gravité, le vent, l'écoulement de l'eau, la course du soleil sont les forces sculptantes qui animent d’effets cinétiques complexes et aléatoires les élément simples que je multiplie pour créer de vastes espaces dans lesquels les visiteurs pourront s'immerger, plongés dans des champs de vibrations visuelles et sonores qui révèlent la danse de l'air.

Que ce soit dans un environnement naturel, une friche urbaine, ou un espace muséal, l'histoire et la topographie de chaque site déclenchent de nouvelles idées pour que l'œuvre soit signifiante dans le lieu où elle s’inscrit.

Le travail préparatoire de conception et d'expérimentations , les voyages, la découverte de nouveaux territoires, le travail d'équipe indispensable à la réalisation des plus grandes installations, les échanges avec les visiteurs et d'autres artistes, voilà ce qui tisse les liens mémoriels et exploratoires autour et au delà de l'œuvre elle-même, et qui contribue à l'émergence de nouvelles voies de recherche. C'est cette aventure toute entière qui motive mon travail.